Femmes de Dapaong

Dans le Nord Togo à Dapaong
des femmes anonymes deviennent

Actrices de leur autonomie et de leur épanouissement
Actrices du développement durable de leur ville

déplacement-des-AFPHY-dans-la-ville-lors-de-journée-quartier-propre

Association Féminine pour la Promotion de l’HYgiène
« AFPHY »

Elles ramassent, trient, valorisent  les ordures ménagères dans des décharges intermédiaires de sept quartiers de la ville

Début de la prise de conscience de leur place dans la société

Au départ, en juillet 2012, dans le quartier de NALOLGUE, 15 femmes acceptent  de s’associer. En 2018, elles sont 100 femmes, en blouses bleues  qui sillonnent les quartiers. Toutes volontaires, elles ont reçu une formation à l’hygiène et à l’assainissement.
La population des secteurs où elles officient sont fières d’elles. Elles ont pris conscience et ont fait prendre conscience de l’importance de la propreté de l’environnement  pour la santé de leur famille et de leur communauté.

imagespage1-côte-à-côte

 

Un apprentissage à l’indépendance financière

Par leur travail ces femmes ont acquis une place reconnue dans leurs quartiers et une certaine indépendance financière. Leur revenu est généré par un système d’abonnement mensuel, par la vente du terreau.
Avoir un revenu régulier, fruit de leur activité, est pour elles nouveau, une reconnaissance au sein de leur famille et de la société. Elles participent au budget familial tel que la scolarisation des enfants … des petites filles notamment.

livret

 .

 Transformer des ordures en source de revenu

Les conditions sur les décharges intermédiaires ne permettent pas la fabrication d’un compost de qualité.
En 2014  la décision est prise de la construction, l’aménagement, la mise en activité d’une plateforme centralisée de compostage.

2018 la plateforme de compostage est presque terminé
L’activité commence…et les premières recettes de la vente de l’eau et du compost arrivent !!

2019 SYBERT le syndicat du traitement des déchets de la ville de Besançon soutient le projet par la construction du bloc sanitaire, l’achat de divers matériels afin d’améliorer les conditions de travail des femmes et pour la promotion du compost.
Quelques femmes se forment aux technique de compostage sur la plateforme de Lomé
Un compost de qualité est fabriqué et vendu.
Un jardin expérimental est créé…
On continue les ventes qui s’enrichissent de la vente des produits du jardin cultivé avec l’engrais naturel…

2020…les ventes du compost progressent mais malheureusement arrive aussi le COVID 19 et les mesures sanitaires qui entrainent de graves difficultés économiques.
Les femmes persévèrent et pour augmenter leur revenu un élevage de lapins est réalisé….

2-images-fin

Premier tas de déchets organiques

Cette activité mérite d’être soutenue, connue et pérennisée. Ces femmes, sans travail et souvent analphabètes, ont décidé d’améliorer leur niveau de vie et d’être actives dans le développement de leur ville.
Dapaong peut être fier d’elles.

 

AFPHY

« ASSOCIATION DES FEMMES POUR LA PROMOTION DE L’HYGIÈNE
– QUARTIER PROPRE – MEILLEURE SANTÉ ET MEILLEUR BIEN-ÊTRE POUR TOUS

ABONNEZ-VOUS AUX RAMASSAGES DES ORDURES MÉNAGÈRES »

défilé du premier mai dans les rues de Dapaong